L'Atelier : échelles constructives et économies de projet​

Acte 1 : L'Atelier au travail

Le quotidien : discuter, dessiner, lire, se promener, regarder, écouter, se former ...​

Une exigence quotidienne d'ouverture sur un environnement élastique manipulant les mots et les images à volonté.

Les maîtres d'ouvrages : les clients quels qu'ils soient, exigeants, curieux, attentifs, ambitieux et courageux.​

Les maîtres d'oeuvres : les architectes, les géographes, les ingénieurs, les géomètres, les designers, les autodidactes, nos partenaires.

 

La production architecturale : du dessin à la construction, de l'imaginaire au réalisme temporaire, de la porte qui s'entrouve à la lumière. Un art du quotidien.

 

Acte 3 : Le Site mis en scène

Les outils du concepteur : le crayon indispensable à la qualité du trait, mines fine et dure, épaisse et grasse, le dessin à toutes épreuves en noir et blanc, couleurs, transparent ou ombré.

L'écran et l'image au profit de la communication, de la traçabilité, de la transmission et de l'efficacité. La mise à jour quotidienne des dessins avec les maîtres d'ouvrages et les partenaires, la préparation dans l'atelier du chantier​​​​​​​​​​.​

Acte 2 : Le Travail sur site

La visite du site avec le maître d'ouvrage : cadrage photographique  et géographique, environnement social et humain, la terre dans la main, les sensations olfactives mises à l'épreuve, le végétal en devenir, les ombres portées.​​​

 

 

La pierre, la terre, l'eau, la transformation biologique des éléments, la peur du déchet.

 

 

​Une journée qui s'achève : l'image virtuelle est là, inscrite dans la toile , avec ses tensions, ses compromis, ses qualités et ses faiblesses : à améliorer.

 

 

 

 

Acte 4 : La Scène du chantier

L'entreprise: le partenaire incontournable, vigilant, pratiquant, formé et responsable. L'équipe s'agrandit et tisse sa toile intramuros.

L'entreprise performante par son expérience et ses partenaires, suivie et associée à l'objectif, justement rémunérée pour ses compétences.

Un chantier évolutif profitant des connexions de chacun, du temps qui passe, mais un chantier chronométré.

Le doute reste une qualité, mais le travail une exigence.

​Atelier d'Architecture Cuzon Capitolin SARL / Tous Droits Réservés - 2015